Le fauteuil & son histoire

Le sujet de la «Boucle de la Touques» s’imposa d’emblée, car loin d’être «un bras mort», cette rivière récolte toutes les eaux naturelles et de récupération des environs, les recycle dans l’écosystème et les restitue à la nature comme source de vie.
Nous imaginâmes ces fauteuils sur la berge devant le parc de jeux, et Fanny proposa de représenter la faune et la flore de la rivière comme un livre d’enfants.

Fauteuil 1 : Fanny réalisa une grenouille qui prend sa douche sous un robinet, Monique mit en valeur un ragondin curieux, attraction des promeneurs, ainsi qu’un foulque et des nénuphars au dos du fauteuil.

Fauteuil 2 : Martine choisit un canard qui se protège sous un parapluie, Micheline représenta une carpe, reine incontestée de cette rivière, jaillissant hors des roseaux, ainsi
qu’un héron, au dos du fauteuil, avec ses bottes roses pour ne pas se mouiller les pattes.

Durant ces séances de peinture sous le signe de l’humour et de la bonne humeur, Micheline se prit à composer quelques rimes en hommage à cette belle nature encore préservée, et il en sortit un poème qui accompagne ce travail collectif.

anis-glina-cantot-pichard-colliot-trelis

Mmes Anis Glina, Canto-Pichard, Colliot, Plékan, Trelis

Découvrez l'artiste
Découvrez également

Découvrez les artistes plasticiens, sculpteurs et peintres régionnaux ayant contribué au projet